Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Plaine commune
Intranet

Zoom sur...

Petite reine verte

et vélo bleu-blanc-rouge !

En photo : Yann Poincloux, au centre, pose avec une partie de son équipe, dans l'atelier de maintenance situé à Villetaneuse. (© Erwann Quéré)

La société Oribiky, installée à Villetaneuse, a conçu le premier vélo à assistance 100% électrique (VAE) en libre-service : une « petite reine » solide et design qui est aussi un bijou de technologie aux couleurs tricolores. Radiographie de ce « bon et beau matos » avec Grégory, community  manager de l’entreprise.

Chez Oribiky, on a le goût du travail bien fait, le souci du détail et de la précision. Le nom de la société est d’ailleurs un clin d’œil à l’art japonais délicat, tout en finesse, du pliage de papier ou origami : Oribiky a commencé par commercialiser des vélos pliables. Mais ce premier VAE français tout électrique n’est pas près de plier : conçu et dessiné par Yann Poincloux, fondateur de l’entreprise, en collaboration avec des ingénieurs «  spécialisés vélo », le deux-roues de 22 kg (dont la batterie, qui en fait 4), présente tous les signes d’une grande robustesse, alliée à un confort optimal. Grégory énumère : « Stabilité, cadre en aluminium de qualité, freins à disques, garde-boue en plastique souple moulé et réalisés sur mesure, réglage hydraulique de la selle, italienne (une selle Royal), pneus pleins et increvables », coffrage pour la batterie, support de téléphone portable,  chargeur USB et normes EU pour ce vélo conçu et assemblé en France. Qui dit mieux ?

À Villetaneuse, un vaste local abrite bureaux et atelier, où travaille l’équipe de huit personnes. La flotte de 400 vélos pour les particuliers, disponible à Paris intra-muros et dans la première couronne, fonctionne grâce à une « appli pour Androïd et IPhone ». Possibilité de réservation et de livraison, vérification programmée du triptyque sécurité freins/lumières/pneus en moins de 2 mn, commandant le déverrouillage du cadenas, maintenance et assistance 24H/24 : tout pour satisfaire l’utilisateur, du jeune cadre urbain à fort pouvoir d’achat aux étudiants, retraités ou faibles revenus, à qui est proposée une « offre solidaire » (50% de réduction).

Le plus d’Oribiky ? L’éthique et le sens du respect : les bicyclettes ne dénaturent pas le paysage urbain, étant prises et déposées uniquement dans des parkings dédiés. La capitale compte 6 000 places de parkings à vélos, auxquelles vont s’ajouter les 4 000 du plan vélo de la Ville de Paris. Pas d’Oribiky en travers d’un trottoir ! L’entreprise est cohérente dans ses engagements : locaux alimentés en électricité verte, véhicules de livraison électriques.

Une dimension sociale et humaine

Oribiky développe aussi une offre destinée aux collectivités et aux entreprises, le Plan de mobilité obligeant les sociétés de plus de 100 salariés à proposer à ceux-ci des solutions alternatives pour leurs déplacements.

L’offre est complète : vélos personnalisés avec charte graphique, logo ou emblème, et appli spécialisée. Le concept et le service Oribiky ont déjà séduit plusieurs communes et entreprises franciliennes dont les habitants ou salariés roulent « propre ». La « petite reine » de Villetaneuse, elle, roule dans la cour des grands : un développement à la vitesse grand V, la recherche d’investisseurs pour grossir la flotte et atteindre le seuil de rentabilité (1 200 unités), sans perdre de vue la dimension sociale et humaine.

Les locaux de Villetaneuse ont été choisis en raison de leur accessibilité, nécessaire pour l’un des membres du personnel ; un salarié en insertion professionnelle rejoindra bientôt le peloton Oribiky. Yann Poincloux, une dizaine d’années à la tête d’une société d’informatique implantée sur le territoire de Plaine Commune, est sensible aux questions de l’emploi  et de l’insertion. Investi dans des ateliers sur le sujet, des actions et partenariats avec les Maisons de l’emploi, L’École de la Deuxième Chance du territoire ou encore le CAP Emploi pour les personnes handicapées, le chef d’entreprise « à l’âme d’entrepreneur », avance avec la volonté de ne laisser personne sur le bord de la piste (cyclable, bien sûr) !

Des efforts récompensés : Prix de la solution digitale décerné par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-Saint-Denis en décembre 2018, remise de la distinction Talents stannois à l’honneur en 2019, (le siège social d’Oribiky est à Stains). Énergie verte, vélo tricolore, entreprise « maillot jaune » : une réussite haute en couleur !

Plus d'infos sur www.oribiky.com

Article : Aude Tournoux

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Commentaires

Votre commentaire

Agenda

Tout l'agenda