Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Plaine commune
Intranet

Solidarité

Villetaneuse confinée, Villetaneuse solidaire !

Confiné.e.s, isolé.e.s, en difficulté, contacter le CCAS

Le confinement, dans son application la plus rudimentaire, est une réclusion qui aggrave inévitablement et lourdement les inégalités sociales. La fragilisation accrue des situations sociales, individuelles et collectives, qu’emporte le confinement nécessite alors, et plus que jamais, altruisme et solidarité. Villetaneuse est une ville solidaire et les associations et les habitants bénévoles n’ont pas manqué de se mobiliser dès les premiers jours de la crise sanitaire. La municipalité a inscrit sa mission de service public local en soutien par la mise en place d’un dispositif de veille sociale en direction des plus vulnérables : seniors ; personnes isolées ; fragilisées... C’est ainsi que jour après jour, la ville coordonne la démarche d'entre-aide entre les personnes qui ont besoin d'aide et celles qui veulent aider. Elle met également à la disposition des associations un appui logistique et des moyens de subsistance à distribuer.

Associations et habitants solidaires

Présent depuis plus de 20 ans sur la commune, le Secours populaire français, est toute l'année au plus près des familles les plus fragiles avec son réseau de bénévoles-habitants. « Nous avons identifié 70 familles, représentant à peu près 370 personnes, ayant des difficultés de subsistance » indique Madame Phénix, main à tout faire de l'antenne locale depuis 1997. Sur la base de ce constat et depuis le début de la crise, l'association calibre les besoins journaliers des familles et propose une mise à disposition de produits (colis alimentaires, produits d'hygiène). Depuis le début du confinement, ce sont plus d’une dizaine associations qui, quotidiennement, s’investissent dans des interventions au service des autres, (solidarité en ligne, sport à la maison, accompagnement scolaire, courses, …). Pour saluer ce travail d'entraide et de maintien des liens sociaux, Madame la Maire a envoyé un courrier à toutes les présidences d’association. Elle souhaitait également les informer de l’appui indéfectible de la Ville en terme de ressources et de soutien logistique. Ainsi et notamment, la Ville a contacté son service public de restauration (le Siresco) pour élaborer des colis-type de subsistance (pâtes, riz, farine, sucre, huile, thon, café, fromage, lait) : 30 colis seront livrés au Secours populaire chaque semaine. Enfin, elle a fait appel à leur vigilance pour que toutes continuent de s'inscrire dans une nécessaire cohérence et prudence d’action durant leurs initiatives solidaires.
Dans le même temps, très vite, sur toute la ville des initiatives individuelles se sont faites jour. Démarrant sur les réseaux sociaux, des Villetaneusiens se sont mobilisés ici pour faire des courses, là pour récupérer des médicaments à la pharmacie, là encore pour imprimer des attestations de déplacement, sortir les animaux, descendre les poubelles… « Sur les réseaux sociaux, on a pu entrer en contact avec tous les autres : ceux qui avaient besoin d'aide et ceux qui voulaient aider » déclare Ali Kaba, jeune Villetaneusien. « Aujourd'hui, on s'est rapproché du Secours populaire ; on est une dizaine et aide comme on peut, on essaye de se coordonner ». Une étape délicate car même s'ils ont l'entraide en commun, chacun a son propre mode de fonctionnement à adapter en fonction de l'autre. Néanmoins, chez tous, la volonté d'agir s'est installée spontanément avec une conscience aigüe des protections à mettre en œuvre, des gestes barrières à respecter. Il ne s'agit pas d'être inconséquent et d'aller à l'encontre des mesures prises pour éradiquer ce virus.

La Ville en appui

Depuis le début du confinement, la Ville organise une veille sociale opérée par le Centre Communal d'Action Sociale CCAS, le Programme de Réussite Educative (PRE), et le Pôle Seniors. Un service d'accueil minimun a été instauré qui recense et évalue les besoins exprimés. En fonction, des mesures adaptées sont engagées. Ainsi :
le CCAS reste à disposition des habitants via la mise en place d’une astreinte téléphonique (06.03.98.43.32 ou le 06.03.98.76.94) et assure des ouvertures au public sur rendez-vous les mardis et vendredis matins. Il gère également le suivi des courriers des personnes domiciliées, la mise en place d’aides alimentaires d’urgence et est en mesure, à compter de la veille téléphonique qu’il tient, de rediriger les plus fragilisés vers les bénévoles ou vers le Secours Populaire, le cas échéant, selon l’examen des situations qui est fait. Il active au besoin, également, recherches d’hébergement pour les sans domiciles fixes auprès du 115 et de la Préfecture.
le Pôle Seniors assure également un accueil téléphonique au 01 85 57 39 03, 3904 et 3905. A la résidence des Pivoines, les repas portages sont maintenus (40 repas quotidiens en moyenne). Concernant le service d’aide à domicile, les plannings des agents a été réaménagé en fonction du degré d'autonomie des bénéficiaires.
Par ailleurs, en prenant appui sur la liste répertoriée dans le cadre de la cellule de veille du Plan Canicule, des agents municipaux appellent régulièrement les habitants, pour rompre l’isolement et s’enquérir de leurs besoins. Des réponses individualisées pourront être apportées à chacun.
le Programme de Réussite Educative (PRE) porte, lui, une attention particulière aux familles monoparentales. Par ailleurs, la psychologue du PRE a repris depuis le 30 mars ses consultations pour les familles déjà accompagnées, par téléphone ou visio. Enfin, l'équipe réfléchit aussi à des actions à mener pour palier la fracture numérique qui peut produire une rupture pédagogique et un décrochage scolaire chez les enfants ou adolescents.

S'ajoute à cette chaîne de solidarité, le travail essentiel et réalisé quotidiennement par les agents des services communautaires de la propreté, de la voirie et des parcs et jardins. A noter qu'ils ont débuté des opérations de désinfection des axes principaux (et mobiliers urbains) de toutes les villes de Plaine Commune.  Enfin, n'oublions pas les agents des médiathèques qui sélectionnent des ressources numériques (travail scolaire, loisirs, apprentissage des langues…) qui sont à votre disposition sur le réseau Médi@tic pour rendre moins monotones nos journées confinées !

Solidarité

Communiqué de Carinne Juste

« Le travail contre la pandémie se poursuit avec en première ligne les soignants. Le confinement est de mise et son respect est la clé de réussite pour endiguer la pandémie. Il est de la responsabilité de l’Etat et donc du Préfet de coordonner toutes les mesures et actions menées par les services publics. C’est pourquoi le  préfet de Seine-Saint-Denis  réunit  en audio conférence tous les Maires et élus du département chaque mardi soir afin de faire un point de situation à l’échelle du département.

Pour ce qui concerne notre ville après une première étape de maintien de l’activité municipale sur les missions prioritaires au service de tous, j’ai pu, dès le 20 mars enclencher le travail de solidarité en direction de nos anciens et ensuite accompagner les bonnes volontés dans l’aide à nos concitoyens les plus précaires.

C’est dans ce cadre que je tiens à saluer le rapprochement entre le secours populaire et les bonnes volontés qui va permettre d’améliorer la distribution des colis alimentaires auprès des plus précaires. La ville quant à elle va soutenir avec ses moyens cette initiative  en mobilisant ses ressources pour fournir des denrées. 

J’invite chacune et chacun qui souhaite participer à cette démarche et aider les autres à se faire connaître par le site ou en téléphonant à la permanence du CCAS ou en se rapprochant du Secours Populaire.

Dès hier, les services de la ville ont déclenché une démarche envers tous ceux que ce dispositif peut aider, et j’invite également chacune et chacun à s’en faire le relai.Ainsi le Secours populaire pourra t’il maintenir avec l’aide de ces bénévoles l’accueil dans son antenne de Villetaneuse, au 1 rue Auguste-Blanqui, les mardis et vendredis, de 9h30 à 12h, pour assurer au mieux les aides alimentaires et vestimentaires. 

A côté d’eux nous constituerons et amplifierons ainsi cette chaîne solidaire dont ils sont les maillons forts.

Je salue l'esprit de responsabilité des villetaneusiens qui restent confinés à la maison et j'ai une pensée particulière pour les familles endeuillées.

Bien à vous dans ces moments difficiles. »

Si vous connaissez des personnes isolées, des personnes de plus de 65 ans, des personnes handicapées, des femmes enceintes, des personnes sans-abris ou fragiles, incitez-les à s’orienter vers le CCAS, où elles seront mises en relation avec des bénévoles susceptibles de les aider. Ou, vous êtes vous même fragilisé et isolé :

Faites vous connaître
auprès du CCAS

une permanence téléphonique d'astreinte est disponible sur les numéros suivants : 06.03.98.43.32 ou le 06.03.98.76.94

Texte : Erwann Quere

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Commentaires

Votre commentaire