Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Plaine commune
Intranet

Coopération décentralisée avec la ville malienne de Koniakary

Villetaneuse tisse des liens depuis 2003 avec la commune de Koniakary. Elle se situe au Mali, à 60km de Kayes. C’est une véritable démarche de co-développement qui a été initiée par ce partenariat en développant des échanges mutuellement avantageux entre nos deux territoires, en impliquant des acteurs locaux dans les deux pays avec notamment l’association Enndam Djombougou des migrants de Koniakary comme partenaire central de la coopération.

C'est où :
>> Situez Koniakary sur GoogleMaps

Le 17 juin 2006, cette relation a été renforcée par la signature d’une convention de coopération qui poursuit trois objectifs principaux :
• Favoriser la connaissance mutuelle, les rencontres d’amitié et d’échanges entre les populations des deux communes,
• Agir ensemble pour soutenir la commune de Koniakary dans ses efforts développement,
• Travailler ensemble avec la population de Villetaneuse au développement de l’engagement citoyen et de la vie locale, favorisant ainsi la cohésion sociale sur le territoire.

En vidéo : Projet Koniakary 1999- 2016
Des liens d'amitié se tissent :

• Du 11 au 16 septembre 2012, une délégation de la commune malienne de Koniakary a été reçue à Villetaneuse. La rencontre avait pour objectif de faire le bilan sur les actions menées ensemble depuis 2005 mais aussi pour parler de l’avenir. 


• En 2011, une vente de stylos s'est déroulée à l'initiative des jeunes de l'IPJV pour financer la médiathèque de Koniakary.

• Du 29 novembre au 7 décembre 2010, Carinne Juste s’est rendue à Koniakary en compagnie de Fatoumata Sakho, conseillère municipale déléguée à la coopération internationale, et de l’association villetaneusienne Enndam Djoubougou.L’occasion d'échanger sur les enjeux de la coopération qui lie les deux communes.

• En 2009, exposition « Nous sommes d'ici et d'ailleurs », 20 portraits de femmes et 20 portraits d’hommes, d’ici et de là-bas, Villetaneusiens et Koniakaryens, ont permis de se découvrir, de se raconter et surtout de se rencontrer. Chacune des photos est accompagnée d’un texte où chacun se présente avec son parcours personnel, ses préoccupations et ses souhaits.
https://www.mairie-villetaneuse.fr/nous-sommes-ici-et-ailleurs-cooperation-koniakary-villetaneuse

Depuis 2012, les voyages vers le Mali sont pour le moment suspendus en raison des risques en matière de sécurité
« Zone orange et rouge » au Mali : La classification de la zone de Kayes, au sud du Mali, en zone à risque orange, rend difficile le départ des français vers le Mali.
 
Des projets de développement déjà réalisés à Koniakary :

Des « kits agricoles » pour démarrer une activité : Outils, graines, bétails, ce kit est en fait un prêt sous forme de matériel pour démarrer ou redémarrer une activité agricole. Les koniakarois qui en bénéficieront devront s’acquitter d’un remboursement échelonné dont le montant reste à définir. Tout comme le microcrédit, l’objectif ici est de favoriser la viabilité de chaque projet individuel.  Deux chartes ont été signées lors de la mission municipale fin 2010 : entre  les deux communes d’une part, et entre le maire de Koniakary et les représentants de l’association Enndam Djombougou d’autre part. Cette signature s’est déroulée en présence du Sous-Préfet, des maires ou de leurs représentants, de l’intercommunalité de Djombougou et des représentants de la Région Ile-de-France. 


Une « médiathèque » avec les jeunes villetaneusiens : Porté par l’IPJV (instance participative de la jeunesse villetaneusienne), ce projet a répondu aux besoins exprimés par les enseignants et les habitants de koniakary. Il n’existait auparavant qu’une médiathèque dans toute la région de Kayes (10 fois plus grande que la région Ile de France) : les élèves, les enseignants comme les autres habitants ne disposaient, donc pas de ce lieu de savoir et de culture, à proximité. Outre l’apport scolaire ou culturel qu’il porte, ce projet permet de faciliter la mise en lien entre les populations de nos deux communes, les échanges pédagogiques entre établissements scolaires etc.


Des pirogues pour franchir le Krigou : Les pirogues permettent de désenclaver le village Marintoumania, coupé du reste du monde pendant la saison des pluies. Aucune noyade n’a été enregistrée depuis la mise en service des pirogues. Six villages environnants participent à leur exploitation et s’acquittent de leurs participations financières (1000 fcfa/famille, soit environ 1,6 euros). L’argent permet de payer les 5 piroguiers et le surveillant, sur une période d’activités de 3 mois correspondant à la saison des pluies. L’excédent est destiné au remplacement des pirogues défectueuses ou à en racheter d’autres. 


Un périmètre maraîcher permet aux femmes de cultiver leurs légumes : Chaque quartier de Koniakary s’est vu affecté une parcelle. Le recrutement d’un animateur spécialisé dans le jardinage doit permettre de mieux accompagner les participantes. Il reste un équilibre financier à trouver et une meilleure gestion de l’eau est de plus à l’étude. 

L’exposition « Nous sommes d’ici et d’ailleurs » est installée à la mairie de Koniakary : Elle a permis aux populations koniakaroises de mieux appréhender la dimension « échanges culturels » de la coopération. Les koniakarois ayant participé au projet souhaitent continuer cet échange en accueillant « leurs frères et sœurs de Villetaneuse ».  L'exposition réalisée en 2 exemplaire avait été exposée aux Villetaneusiens en 2009-2010. Son double est exposé dans la salle du conseil municipal de Koniakary. 

Projet de développement du savoir artisanal

En vidéo :
Fête Koniakary et Villetaneuse 2016

Retour de monsieur le maire de koniakary de Paris part 1


Retour de Bassirou Bane de Paris part 2

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Contacts

Agenda

Tout l'agenda