Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Plaine commune
Intranet

Commémoration

Commémoration en souvenir du massacre du 17 octobre 1961

Il y a 60 ans, sous l’ordre du Préfet Papon, la police se livrait à un véritable massacre.

 

17 octobre 1961, la France est en guerre, une guerre qui ne porte pas son nom, « événements algériens » ou « opérations de maintien de l’ordre en Algérie » pour certains. L’Algérie est alors…française et colonisée. Ce soir du 17 octobre 1961, répondant à l’appel du FLN, 30 000 « Français musulmans d’Algérie » manifestent dans les rues de Paris. Une manifestation interdite depuis le couvre-feu décrété par les autorités. Le rassemblement est pacifique, mais sur ordre de Maurice Papon, ancien fonctionnaire de Vichy devenu Préfet de la Seine (Paris), les policiers vont se livrer à une véritable barbarie. Les manifestants sont violemment réprimés par les forces de l’ordre. Bilan officiel selon Maurice Papon, 3 morts. En réalité le bilan est beaucoup plus lourd. Plusieurs dizaines de « Français musulmans d’Algérie », peut-être même entre 200 et 300, sont exécutés. Des morts par noyade, par balles, des morts dans les lieux d’internement. Durant des jours des corps sont retrouvés dans la Seine. Au total, près de 14 000 manifestants, sont arrêtés pendant cette nuit.

Devoir de mémoire

Le Préfet Papon a exigé qu’aucun journaliste ne soit présent, les contraignant ainsi a ne disposer que de sources officielles. Le lendemain, seuls deux titres de la presse dénoncent ces faits de violence « l’Humanité » et « Libération »; Pendant plusieurs décennies, le 17 octobre sera occulté. Pour ne pas oublier, les élu-e-s de Villetaneuse vous invitent à commémorer le souvenir des victimes de cette répression meurtrière. Jour pour jour, 60 ans après, dimanche 17 octobre, à 10 h 30, Dieunor Excellent, honorera les victimes par un moment solennel (discours et dépôt de gerbes) sur la place des partages. Le lendemain, la municipalité vous propose de regarder le documentaire, « Octobre à Paris » de Jacques Panijel réalisé en 1962. Ce film évoque cette nuit noire. Il fut interdit à la diffusion dès sa création. « Octobre à Paris » a obtenu son visa d'exploitation en 1973, après la grève de la faim de René Vautier. Rendez-vous à 20 heures, au tremplin Jacques-Duclos. La projection sera suivie d’un vin d’honneur.

Christophe Barette

Pass sanitaire obligatoire pour la commémoration

 

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Commentaires

Votre commentaire

Agenda

Tout l'agenda