Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Plaine commune
Intranet

Femmes

Hayat

Une femme d'histoires…

A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, Villetaneuse Infos a souhaité mettre en lumière le parcours d’une Villetaneusienne investie dans la vie associative et participant également activement au « Comité Mémoires » récemment mis en place par la Municipalité. Portrait d’une femme de tête, impliquée et passionnée par l'Histoire.

C’est en 2006 qu’Hayat, son époux Lamine et leur fils posent leurs valises à Villetaneuse. Hayat est enceinte d’un deuxième garçon. L’Algérie est derrière eux, avec ses tourments et ses désordres religieux qu’ils ne veulent plus subir et faire subir à leurs enfants. C'est Hayat qui prend la décision de quitter l'Algérie pour retrouver sa mère, Nouara, ses frères et sœurs, ses tantes installé-e-s en France depuis plusieurs années. Ils sont accueillis chez Farid, le frère d’Hayat. Lamine trouve rapidement du travail et Hayat, par choix, décide de s’occuper des enfants. Aujourd’hui, ils ont trois garçons et deux filles. L'ainé a 16 ans et la petite dernière, à peine deux ans. Elevés dans les valeurs de respect, de dialogue permanent, d'attention à l'autre et de confiance, ils font le bonheur de leurs parents, surtout à l'école où ils ont de très bons résultats. "Hacen, mon ainé, a 19 de moyenne en histoire !" lance-t-elle avec fierté. Il faut dire que le fiston a été à bonne école puisqu' Hayat était professeure d'histoire et géographie à Alger pendant 6 ans. Elle a d'ailleurs l'intention de repasser prochainement le concours de professeur des écoles qu'elle a raté de très peu en 2017 ! Ce goût pour la transmission d'un savoir, elle continue de le mettre à profit bénévolement en participant à l'aide aux devoirs au sein de l'amicale des locataires de la cité Salvador-Allende.

Plusieurs histoires pour se construire

Et son appétence pour l'histoire n'a pas disparu, bien au contraire. Depuis octobre dernier et à la suite de la soirée commémorative autour du 17 octobre 1961 et du massacre d'Algériens dans les rues de Paris, elle s'implique dans le "comité Mémoires" mis en place l'été dernier par la Municipalité. Elle fait désormais partie des personnes ressources qui réfléchissent aux questions mémorielles et souhaitent construire une mémoire Villetaneusienne partagée !

Cette démarche est importante pour elle. Elle a aussi quitté l'Algérie parce que son histoire, celle de sa communauté Kabyle, a subi trop de falsifications ou de censures. "J'ai fait des études d'histoire parce que je voulais connaître mes origines berbères et kabyles. Mais je n'ai pas réussi : elles ne sont pas dans les livres d'histoire !" Ce sont les témoignages de Mehana, son grand-père maternel, qui l'ont fait plonger dans la grande Histoire.

Soldat durant la deuxième Guerre Mondiale, il a débarqué dans le sud de la France pour libérer la France, et plus tard, notamment avec le FLN, il a été un militant de la guerre d'indépendance, pour se libérer de la France ! Cette figure familiale, rebelle, révolutionnaire, elle s'en inspire lorsqu'étudiante, elle manifeste contre les répressions policières avec Lamine durant le Printemps noir en Kabylie au début des années 2000.
Elle n'oublie pas non plus l'assassinat de Lounès Matoub en 1998, le chanteur et poête kabyle, quelques années plus tôt. Cette conduite militante, elle l'entretient et l'applique également à sa vie de femme. "Je suis née femme, je me suis battue en tant que femme et je continuerai !" affirme-t-elle. Et lorsqu'on lui demande quelle femme pourrait être un modèle, elle pense naturellement à Nouara, sa maman, "à son courage, à tous les sacrifices qu'elle a dû faire pour élever seule ses 6 enfants". Une différence notable toutefois : elle n'élève pas seule ses cinq enfants. "Lamine est adorable.

C'est un papa parfait qui change les couches, fait de bons repas et participe même aux tâches ménagères" confie-t-elle avant d'ajouter "je suis autonome, Lamine n'intervient pas dans mes envies, mes convictions, j'ai cette liberté et il la respecte." Un équilibre dont elle profite en s'investissant dans la vie associative pour enrichir son esprit mais aussi son corps avec des cours de fitness au gymnase Langevin avec l'association du 5/7/9 ou bien de Zumba au centre Clara-Zetkin avec ses amies !
 Erwann Quéré

Contacts

Service communication - accueil

3ème étage de la mairie
1, place de l’Hôtel de ville 93430 Villetaneuse
Tél : 01 85 57 39 15
Email : communication@mairie-villetaneuse.fr

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Commentaires

Votre commentaire

Agenda

Tout l'agenda