Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Plaine commune
Intranet

Réunion publique

Le point sur le projet piscine

Un nouveau programme "centre nautique"

Initiation au water-polo avec les enfants des centres de loisirs. (© Erwann Quéré/ archives )

Le 10 Mai, en marge de la conférence sur l'héritage colonial dans le sport français, le Président de l'Université Paris 13 a rappelé les liens et la collaboration étroite de la ville et de l'Université notamment au sujet du projet de reconstruction du centre nautique.
Alors que l’installation transitoire du Tremplin Jacques-Duclos par des artistes et des associations se poursuit, c’est loin des fantasmes et des manipulations que Madame la Maire a souhaité que la population puisse faire le point sur le projet le 16 Mai dernier lors d’une réunion publique de présentation du nouveau programme "centre nautique".

C’est en septembre 2015 que le centre nautique Jacques-Duclos a vidé ses bassins et fermé ses portes. Malgré de multiples ingénieries et interventions techniques coûteuses qui ont prolongé et viabilisé son fonctionnement, la Municipalité a dû fermer l'équipement après 40 ans de bons et loyaux services pour des raisons de sécurité liées à la nature d'un terrain trop meuble qui s'affaisse.

Ensemble, mobilisés pour la reconstruction d&aposune piscine à VilletaneuseDepuis lors, la Ville, avec les habitants, a décidé de livrer une nouvelle bataille : reconstruire un nouveau centre nautique à Villetaneuse. Lors d'une réunion publique qui lançait ce nouveau défi pour la ville, Carinne Juste soulignait que le « cette reconstruction, c'est un choix politique et nous l'assumons ! Le combat sera dur, mais il doit être mené et toutes les énergies sont bonnes à prendre ! » Un collectif chargé d'organiser la mobilisation a été mis en place dans la foulée, constitué d'habitants, de présidents d'association, de directeurs d'école, de parents d'élèves,… et très vite rejoint par l'Université Paris 13, en la personne de son Président, Jean- Pierre Astruc, un soutien de poids.

Le coût de reconstruction à l'époque de ce type d'équipement est estimé à 10 millions d'euros. Une somme que la ville ne peut pas supporter seule. Nombre d'énergies ont donc été depuis sollicitées avec des demandes de subventions auprès du Conseil départemental via son "plan piscine", de la Région, de l'État, …

Villetaneuse plage 2018Parallèlement à ces recherches de financement, la Municipalité a créé "Villetaneuse Plage" depuis 2016 pour les familles durant l'été. Pour ce qui concerne la natation scolaire, le Canyon d'Epinay accueille les classes de CP depuis la fermeture du centre nautique. Et depuis janvier 2019, les CE1 sont également pris en charge. Depuis le début de l'année, c'est donc plus de 400 élèves qui ont pu bénéficier de séances de 40 minutes hebdomadaires de natation et d'acquisition des fondamentaux pour savoir nager. A ce propos, la Ville n'a pas attendu le "plan d'Aisance aquatique" de Roxana Marcineanu, la Ministre des Sports, pour pérenniser la pratique nautique des enfants de Villetaneuse.
Baptème républicain du Tremplin Jacques-Duclos par Carine Juste
Par ailleurs, il s'agissait aussi de réfléchir à la reconversion temporaire de l'équipement. Soucieuse de développer les pratiques culturelles, la Ville y a installé un tiers lieu, le Tremplin Jacques-Duclos, qui fera vivre les murs de l'ancien centre nautique au rythme des projets qui y seront développés par les associations et les habitants.

Un choix politique et un projet cohérent

Aujourd'hui, la Municipalité, qui a mandaté la SEM Plaine Commune Développement pour missionner le bureau d'étude H2O, spécialisé dans les projets de construction de piscines publiques et dans la recherche de financements, est en mesure de présenter un programme cohérent de reconstruction du centre nautique Jacques-Dulos au même endroit, car il est stratégiquement idéalement placé : au centre-ville, au plus près des transports et de l'Université. C'était l'objet de la réunion publique du 16 mai dernier à l'Hôtel de ville.
 

La commande de la ville était de pouvoir répondre aux besoins des écoles pour les apprentissages nautiques qui constituent pour la ville un devoir de service public, de proposer également aux familles et au grand public une offre de loisirs diversifiée et de qualité, mais aussi de permettre aux associations, clubs sportifs et aux étudiants tout proches, de disposer d'un équipement de proximité.

Et le résultat du scénario proposé par le programmiste H2O est à la hauteur des exigences municipales, puisque le nouveau centre nautique présentera non seulement toutes les garanties pour résister au temps et à la nature meuble du terrain grâce aux nouvelles techniques de construction, mais il proposera de plus un niveau de prestations plus élevé avec des espaces de détente et de bien-être inédits en intérieur comme en extérieur (sauna, jacuzzi, plage, solarium minéral et végétal…). Le projet prévoit la démolition-reconstruction de l'enveloppe qui couvre le bassin, et des bâtiments de services. Il projette également de conserver les deux bassins, leurs plages et la structure de la mezzanine. Le coût total de l'opération s'élève à près de 11 millions d'euros, la Ville finançant 60% du coût. Les institutions qui seraient sollicitées sont le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS), le Conseil régional d'Île-de-France, le Département via son plan "Piscine", l'ADEME, le Comité d'organisation des Jeux Olympiques (COJO 2024) et la Société du Grand Paris. Répétons-le, il s'agit d'un scenario. Tout reste à faire. Le combat n'est pas terminé. Dans un monde parfait, l'équipement serait livré à l'été 2022, après 18 mois de recherche de financements, d'études et demandes d'autorisations, et autant de travaux.


En guise de conclusion, Eugène Sourdier, maire adjoint, insiste : « Ce combat pour la piscine, certains voudraient faire croire que c'est uniquement celui des élus. C'est faux, c'est le combat d'un collectif qui rassemble les habitants, les associations, les universitaires… et sans collectif, il est difficile, voire impossible, de remporter une bataille ! »

 

En images

Sur le sable de la plage de Villetaneuse - été 2018

Quel succès ! Près de 18000 entrées sur 23 jours, soit en moyenne 768 personnes par jour sont venus à la plage de Villetaneuse, goûter au soleil, à la piscine, voir la finale. Il y a eu aussi l'accueil des enfants palestiniens avec le Secours Populaire...

95 photos par © Saddri Derradji, le 20/07/2018

Contacts

Secrétariat des élus - Cabinet du maire

1 place de l’hôtel de ville 93430 Villetaneuse
Tél : 01 85 57 39 10
Email : lydia.res@mairie-villetaneuse.fr

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Commentaires

Votre commentaire

Agenda

Tout l'agenda