Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Plaine commune
Intranet
Information périmée depuis le 15/10/2019

Réunion publique

Quartier Langevin : les locataires rencontrent le bailleur et le commissaire

Stationnement, propreté, tranquillité publique, relations avec le bailleur...

Le 18 avril, les habitants et locataires du quartier Paul-Langevin rencontraient, avec Madame la Maire et ses adjoints, le commissaire de police d'Épinay et les responsables territoriaux du bailleur France-Habitation pour faire un point exhaustif des difficultés rencontrées. Compte-rendu.

Stationnement, propreté, tranquillité publique, relations avec le bailleur… à l'ordre du jour du comité de quartier Langevin du 18 avril dernier les sujets ne manquaient pas et nombreux étaient les habitants présents. La tenue de ce comité de quartier fait suite à une enquête sociale menée par le bailleur France-Habitation qui a largement révélé un sentiment d'abandon chez les locataires et les quatre thèmes cités plus haut ont émergé. Il convenait donc de faire un point exhaustif sur les soucis exprimés.

D'entrée, Madame la Maire, Carinne Juste, rappelle que "c'est bien l'accumulation de ces sujets délicats dans le quartier qui a poussé la Municipalité à postuler pour les quartiers prioritaires de l'ANRU, au titre de la rénovation urbaine. Et, même si le secteur a été retenu, pour l'heure, aucune convention n'a été signée avec l'État, il convient donc d'être prudent et de continuer, tous ensemble, de nous mobiliser pour obtenir les financements !"

En début de réunion, M. Leymarie, responsable territorial de France-Habitation, égraine tous les désagréments rencontrés concernant le patrimoine du bailleur : accès parking, gestion des épaves, pannes d'ascenseurs, propreté des communs, squat des halls d'entrée, éclairages, local vélos, …

Tous les sujets, les uns après les autres, sont abordés. Concernant les pannes d'ascenseurs quotidiennes des 16 et 17 rue Paul-Langevin, par exemple, il précise que l'entreprise a été récemment convoquée au siège de France-Habitation pour s'expliquer. Il indique que si l'entreprise ne prend pas ses responsabilités, le bailleur changera de prestataire. Un petit rappel des bonnes pratiques est aussi effectué notamment pour ce qui concerne les parties communes. Le bailleur ne veut plus y voir d'objets entreposés, même à titre temporaire. Il s'agit là d'une question de sécurité. Il rappelle notamment que si nombre d'objets n'avaient pas été présents dans les couloirs du 17, il n'y aurait sans doute pas eu d'incendie le 11 novembre dernier. Par ailleurs, lors d'intervention des pompiers, rien ne doit pouvoir gêner leur progression lors d'un sinistre ou aggraver ce dernier. C'est une question de bon sens.

Carinne Juste tient à souligner par ailleurs "la démarche positive de dialogue engagée entre l'amicale des locataires et le bailleur" pour gérer au plus près les tracasseries du quotidien. Ainsi le bailleur annonce vouloir redéployer l'ensemble des agents qui assiste les locataires chaque jour (gardiens, manager de proximité…) pour traiter les petites "pathologies" avec plus de réactivité.

Sont abordés aussi les problèmes de stationnement et de plan de circulation. Malgré plusieurs réunions de concertation et la mise en place de nouvelles règles, les problèmes demeurent, souvent liés à l'incivilité des automobilistes à la fois sur la voirie (le matin aux abords du groupe scolaire Langevin-Vallès) et/ou sur les parkings des bailleurs (barrières de parking inopérantes et épaves). Concernant les épaves par exemple, le bailleur indique travailler étroitement avec le commissaire de police d'Épinay et ses équipes pour traiter les voitures abandonnées. Olivier Guibert, le commissaire, confirme avoir fait enlever dernièrement plus de 50 véhicules sur le domaine privé avec l'épaviste mandaté par le bailleur. Il précise que ces enlèvements pratiqués sur le domaine privé sont plus longs à mettre en œuvre que ceux qui sont effectués sur la voie publique pour gérer notamment les voitures-ventouses. Concernant les problèmes de stationnement liés aux incivilités des automobilistes, Carinne Juste indique qu'un courrier de sensibilisation sur les bonnes pratiques sera envoyé aux riverains et qu'il sera demandé à la police de verbaliser si la situation n'évolue pas dans le bon sens.

A ce sujet, le commissaire revient sur l'intervention des pompiers lors de l'incendie du 11 novembre dernier. Il informe que les pompiers ainsi que le SAMU ont eu des difficultés à accèder au sinistre et insiste sur le fait que la "chaussée et les accès d'urgence ne doivent jamais être entravés par des véhicules mal garés, en double file, ou laissés en "warning" sur la rue. Tout retard dans l'intervention des secours peut s'avérer dramatique !" Enfin, concernant l'occupation du hall du 14 rue Paul-Langevin, M. Guibert informe que ses équipes ont besoin d'une réquisition permanente du bailleur pour agir. Des interventions on lieu régulièrement mais ne règlent pas la question. De son côté, Madame la Maire propose de soutenir les locataires dans l'organisation d'occupations conviviales telles qu'elles ont eu lieu durant l'automne dernier avec les "conviv'hall" pour indiquer que ces locaux sont communs à tous et non pas exclusivement réservés à quelques-uns.

Contacts

La maison des projets - équipe rénovation urbaine

Le Tremplin Jacques-Duclos
30 rue de l’Université 93430 Villetaneuse
Tél : 01 55 93 48 90
Email : maisondesprojets.villetaneuse@plainecommune.com.fr

France Habitation

1 Square Chaptal 92309 Levallois Perret
Tél : Service clientèle 01 49 42 79 89
Site web : http://www.france-habitation.fr/

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Commentaires

Votre commentaire

Agenda

Tout l'agenda