Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Plaine commune
Intranet

Violences

Stopper net les violences faites aux femmes

Le point sur les dispositifs locaux et nationaux

En temps normal, les chiffres concernant la violence contre les femmes et les violences intrafamiliales sont déjà effarants. Que ce soit dans l’espace privé de la famille ou dans l’espace public (rue, travail), les femmes sont massivement victimes, tout au long de leur vie, d'agressions diverses. En cette période particulière, le confinement n'est pas synonyme de protection : bien au contraire ! Si les commissariats de Seine-Saint-Denis ont enregistré une baisse significative du nombre de dépôts de plaintes au mois de mars, cela témoigne assurément de la plus grande difficulté pour les femmes à signaler leur situation, car ces violences ont augmenté d'un tiers au niveau national et se sont exacerbées.

De telles violences sont insoutenables et doivent être stoppées net !
Le silence doit cesser : chacun doit agir en cas de suspicion de violences !

137 femmes assassinées par leur (ex)conjoint en 2019 (chiffre de novembre 2019),
250 viols ou tentatives de viol par jour en France
Au sein du couple, 220 000 femmes par an sont victimes de violences physiques et ou/sexuelles
agressions sexuelles touchent 580 000 femmes par an
21 enfants ont été tués dans le cadre de violences conjugales
En France, seules 11% des femmes victimes de viol portent plainte, ce chiffre ne dépasse pas les 20% pour celles qui sont victimes de violences conjugales. Très souvent, elles ont peur d’être mal reçues et pas assez entendues par les forces de l’ordre.
Chiffres de l'enquête Virage « Violences et rapport de genre » réalisée en 2015,
Secrétariat d'Etat chargé de l'Egalité entre les hommes et les femmes

En cas de danger

pour vous, une proche ou une voisine

Appelez la police/gendarmerie au 17 (accessible 24h/24, 7j/7). En cas de difficulté pour appeler en toute confidentialité, contactez le numéro d'urgence 114 par SMS : vous communiquerez par écrit avec un-e correspondant-e (accessible gratuitement 24h/24, 7j/7).
• Si vous vivez des violences conjugales et que vous souhaitez fuir, vous pouvez appeler le 115 (hébergement d’urgence) et expliquer les violences que vous vivez.
• Vous pouvez désormais donner l'alerte dans une pharmacie qui alertera tout de suite les forces de l'ordre. Si le conjoint violent est présent dans l'officine, vous pouvez utiliser le code "Masque 19" devant le pharmacien.

Pour une écoute et des conseils :

• Le 3919 «  Femmes Violences Information » :  numéro d’écoute anonyme et gratuit, accessible du lundi au samedi de 9h à 19h (animé par la Fédération nationale solidarité femmes).
Viols femmes Information (CFCV): numéro d'écoute anonyme et gratuit accessible au 0800 05 95 95 du lundi au vendredi de 10h à 19h.
Le tchat du Ministère de l’Intérieur (24h/24 et 7j/7) https://www.service-public.fr/cmi : anonyme et gratuit, il permet d'avoir des premiers conseils sur ses droits et démarches, et d'être orientée vers un rendez-vous pour déposer plainte pour des violences sexistes et sexuelles.
Le tchat de l’association « En avant toute(s) » http://commentonsaime.fr/: gratuit et anonyme, il s’adresse aux jeunes femmes victimes de violences sexistes et sexuelles et permet d’échanger, d’obtenir des conseils et d'être orientée. Il reste ouvert aux horaires habituels (15h à 18h du lundi au mercredi et jusqu’à 20h le jeudi et le vendredi).

Bon à savoir ! l'Application App-Elles (gratuite) : un dispositif qui permet d’alerter des personnes de confiance prédéfinies, en cas de situation de danger (appli créée par l’association Resonantes : https://www.app-elles.fr/).

Pour informations et démarches juridiques :

• Les services des tribunaux traitant les affaires de violences conjugales sont maintenus https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R42412. Il est possible notamment de solliciter une ordonnance de protection (permettant de demander par exemple l’éviction du conjoint violent).
• Pour solliciter les conseils bénévoles d’un-e avocat-e du Barreau de Paris, les justiciables peuvent remplir directement ce formulaire en ligne.
• L’Ordre des Avocats de Paris a mis par ailleurs à disposition une permanence téléphonique entièrement gratuite dédiée aux victimes de violences conjugales : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h joignable au 01 44 32 49 01. Retrouvez tous ces dispositifs mis en place pendant cette période.

À savoir : pour les étranger-ère-s en situation régulière, les documents de séjour de type "titre de séjour" et "récépissé" sont prolongés de 3 mois. (https://www.mairie-villetaneuse.fr/actualites/plus-delais-pour-vos-demarches-administratives)

Autres lignes d'écoute spécialisées :

SOS mariages forcés : joignable au  01 30 31 05 05 ou sur contact@sos-mariageforce.org le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 10h à13h et de 14h à 17h.
AVFT (violences faites aux femmes au travail) : l’accueil téléphonique reste ouvert aux horaires habituels, lundi de 14h à 17h, mardi et vendredi de 9h30 à 12h30 au 01 45 84 24 24 pour cette association spécialisée dans l’accompagnement des femmes victimes de violences sexuelles au travail et les démarches pour faire valoir leurs droits.
SOS Homophobie : la ligne d'écoute est actuellement suspendue, mais le tchat fonctionne 7j/7 de 18h à 20h, ici : https://www.sos-homophobie.org/chat
• Pour toute question relative à la contraception, IVG, IST, violences et sexualité: il est possible de joindre par téléphone la permanence du Planning Familial au 0 800 08 11 11 (numéro national).

À savoir : les femmes qui le souhaitent peuvent continuer à avoir accès à la pilule contraceptive, en présentant une ancienne ordonnance, sans avoir à passer par un médecin.

Localement en Seine-Saint-Denis

Dans les commissariats, les intervenants sociaux assurent les permanences téléphoniques.
Le commisariat d'Epinay-sur-Seine est joignable au: 01 49 40 17 00
 
SOS Femmes 93 (93) - FNSF : joignable au 01 48 02 57 16 et par mail sur ecoute.telephonique@sosfemmes93.fr du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 17h.
CIDFF 93 : Avec l'association Juris Secours, le CIDFF met en place d'un point d'accueil au centre commercial l'ilo-Epinay, au rez-de-chaussée (anciennement "KIKO"). Des professionnels reçoivent anonymement et gratuitement pour un accompagnement d'urgence : les lundi, mercredi et vendredi de 10h à 17h, et le mardi et jeudi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h00.
Par ailleurs, le CIDFF93 propose des permanences juridiques et accompagnement emploi par téléphone avec une attention particulière pour les femmes victimes de violences d'autant plus vulnérables en étant en confinement. Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et 13h30 à 17h au 01 48 36 07 56 et sur cidf93@orange.fr
La Maison des femmes de Saint Denis (93) : joignable par téléphone de 9h à 17h du lundi au vendredi au 01 42 35 61 28, propose des entretiens téléphoniques avec un médecin et/ou une conseillère conjugale.
L'Amicale du Nid 93 a ouvert mi-mars un nouveau centre d'hébergement pour une mise en sécurité immédiate de 19 femmes et enfants victimes de violence. A terme, l'hébergement comportera 49 places. Lieu d'accueil à Saint-Denis, 10 rue Fontaine.
Tél. 01 55 87 02 11 (accueil de jour) / Tél. 09 52 92 32 85 (milieu ouvert urgence)
MFPF 93 (Mouvement Français pour le Planning Familial) : joignable au 01 55 84 04 04 le mardi de 14h à 17h, le mercredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h, et le jeudi de 14h à 17h et sur mfpf-ad.93@wanadoo.fr du lundi au vendredi. Consultations pour IVG, pour contraception d’urgence et tests de grossesse possibles, sur rendez-vous uniquement. Possibilité d'ordonnances de pilule par mail et de téléconsultations.
• Le LAO POW’HER pour les jeunes femmes (93 et 75) - Association le FIT (http://www.associationfit.org/) : l'accueil physique est fermé mais l’équipe reste à disposition par téléphone au 01 71 29 50 02 du lundi au vendredi de 10h à 18h + de 18h à 20h en cas d’urgence. L’éducatrice, l’animatrice, la conseillère conjugale et familiale et la psychologue assurent des entretiens individuels et ont mis en place des ateliers collectifs à distance : lao@associationfit.org
Permanence victime Avocat : 01 48 96 20 95 ou par mail: droitsdesfemmes@avocats-bobigny.com.

N'hésitez pas à télécharger notre petit livret « Violences faîtes aux femmes »

Il recense toutes les ressources (adresses et téléphones) rassemblées par le Réseau Villetaneuse contre les violences faîtes aux femmes.

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Commentaires

Votre commentaire

Agenda

Tout l'agenda