Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Plaine commune
Intranet

Médiathèques

Une médiathèque du futur

La culture et la jeunesse en partage

En photo : pose de la première pierre de la Médiathèque et Maison des ados Maryse-Condé. © Saddri Derradji

Ça y est ! La première pierre a été posée samedi 8 février dernier pour la nouvelle médiathèque et maison des ados qui portera le nom d’une femme, Maryse Condé, grande écrivaine de la Guadeloupe. Elle sortira de terre fin 2021, en même temps que 64 logements, au 125 avenue Division Leclerc, près de la station « Jean-Vilar » du tramway T8 et du collège. Elle remplacera les deux médiathèques, Jean-Renaudie et Max-Pol-Fouchet, et la maison de quartier Paul Langevin, avec de grandes ambitions pour le service public local.

Construite en matériaux clairs et lumineux, cette médiathèque du futur, d’un genre inédit, sera largement ouverte sur l’extérieur par de larges baies vitrées qui baigneront l’intérieur d’une abondante lumière du jour. Dès le franchissement de l’entrée s’ouvrira un atrium de deux niveaux avec, au fond, une vue sur un patio verdoyant. Mais pour le visiteur, il n’y aura pas qu’un appréciable gain d’espace, même si le lieu est plus grand à tous les niveaux : 1771 m2 au lieu de 400 à Renaudie et 200 à Fouchet. Il s’agit surtout de multiplier et de croiser les expériences des Villetaneusien.ne.s qui utiliseront ce lieu.

Un lieu de vie, de brassage, de découverte, de création avec les habitants

Avec la fermeture de la Maison de quartier pour installer la « maison des ados » dans la médiathèque, juste à côté du collège, les équipes du service jeunesse et de la médiathèque, travailleront main dans la main sur des actions intergénérationnelles bénéfi ciant de nouveaux moyens : un espace expo/presse/ cafétéria de 80 m2, un auditorium de 85 places, un espace d’atelier collaboratif de 60 m2, de jeux vidéo de 19 m2, une cuisine pédagogique de 67 m2, des espaces de travail de 110 m2, une salle polyvalente de 43 m2.

« Il s’agit pour nous d’en faire un nouveau lieu de vie ouvert aux jeunes, aux familles, mais aussi aux étudiants. Un lieu fédérateur qui loin d’enfermer chacun et chacune chez soi, ouvre de nouvelles perspectives, donne envie d’aller plus loin. » a précisé Carinne Juste. Cette vision est le fruit de la rencontre de la volonté politique locale et de l’expérience du  réseau des 22 médiathèques de Plaine commune couronné en 2019 du label « BNR » (bibliothèques numérique de référence).

La nouvelle médiathèque ne sera donc pas seulement un lieu de diffusion culturelle avec une offre de 20 000 livres, journaux et DVD à emprunter, mais aussi un lieu où se mènent des actions de médiation, d’accès au droit et à la citoyenneté. Un bureau spécifi que, utilisable par des partenaires, est à ce titre prévu afi n d’accueillir, en confi dentialité, un écrivain public ou des permanences de travailleurs sociaux. Certains espaces (bureau partenaires, auditorium, salle polyvalente…) pourront être prêtés et utilisés par d’autres services municipaux ou associations.

Un lieu d’inclusion numérique

L’espace de 115 m2 dédié aux activités des adolescents, comprend une offre en jeux vidéos et de société. Des salles de travail sur  place, équipées en ordinateurs, avec accès Wifi gratuit, ainsi qu’une salle polyvalente propice aux ateliers numériques, une salle « au calme », permettront aux publics de trouver des lieux pour le travail scolaire ou autodidacte, les révisions, mais aussi les démarches en ligne, accompagnées ou en autonomie.

Et 64 nouveaux logements dans un cadre verdoyant !

Le projet s’accompagne de la construction de 46 logements locatifs gérés par le bailleur Plaine Commune Habitat et 18 logements en accession sociale grâce à la CAPS (Coopérative d’Accession Sociale à la Propriété). Car ce sont trois bâtiments qui vont être implantés à l’angle de l’avenue de la Division Leclerc et de la rue Marcel- Sembat, sur un site de 7166 m2.

Côté Division Leclerc, la médiathèque occupera le rez-de-chaussée et le 1er étage et sera surplombée de trois étages, soit 28 logements locatifs. A l’arrière, la résidence, du nom de Martha Desrumaux figure emblématique de la classe ouvrière, présentera deux autres bâtiments de deux étages avec chacun 18 logements. Deux voies piétonnes, de part et d’autre de la médiathèque, offriront des accès au coeur de l’ilot et au fond le parking sera accessible depuis la rue Marcel-Sembat.

Un « corridor écologique »

C’est un havre de nature qui est imaginé ici, composé d’espaces verts communs comme privatifs séparés par des petites haies. Un soin tout particulier est apporté aux sens. Des plantes odorantes accueilleront les passants et des arbres fruitiers et mellifères offriront refuges et nourriture aux oiseaux et insectes. Tout autour, les délimitations actuelles avec le voisinage seront conservées, doublées d’une haie végétale. Les essences rustiques, vivaces, arbustes, graminées, répondront aux critères de développement durable de Plaine Commune d’économie d’eau et de non recours au désherbage chimique.

Contacts

Plaine Commune

Siège social
21 avenue Jules-Rimet 93218 Saint-Denis
Tél : 01.55.93.55.55
Site web : http://www.plainecommune.fr/

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Commentaires

Votre commentaire

Agenda

Tout l'agenda