Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Plaine commune
Intranet

Culture

VILLETANEUSE, ville talentueuse

Des habitants chantent sur scène…

Photo : © Saddri Derradji - Texte : Aude Tournoux

Des familles et quelques élèves de l’école Jean-Baptiste-Clément et du collège Jean-Vilar ont pour certains fait leurs premiers pas sur scène dans le cadre d’un concert du festival Villes des musiques du monde. C’était le 26 octobre, au gymnase Jesse-Owens. Retour sur ce grand moment musical et festif avec les impressions des artistes de Villetaneuse, toutes générations confondues.

Michèle et Palancie, Éliane et Penda se sont inscrites « en famille », avec leurs enfants, Alphonsine, Amy et Gabryel, 30 ans à eux trois. Elles ont « sauté sur l’occasion, une aubaine. Une activité familiale » disent-elles en chœur (déjà) samedi, après la dernière répétition, quelques heures avant le concert. Quatre sopranos villetaneusiennes, chacune avec une expérience du chant : Michèle a été choriste professionnelle pendant dix ans ; Palancie fait partie de la chorale du CICA (Centre d‘initiation culturelle et artistique) de la ville depuis deux ans ; Éliane chante à l’église. Penda chante régulièrement… « sous la douche ! » précise-t-elle en souriant. Les trois enfants, très à l’aise, affirment à l’unisson : « On n’a pas le trac ! » même s’ils reconnaissent, comme les mamans, que « ce n’est pas facile ». Mais tout le monde est d’accord : « Chanter, c’est une technique. Heureusement, si on se trompe, on peut chanter ‘’en yaourt’’ » (phonétiquement). Et puis, « on suit Denis » : le chef de chœur de la chorale Singa, 80 chanteuses et chanteurs amateurs venus de Limours.

Les élèves de l’école Jean-Baptiste-Clément et du collège Jean-Vilar

Comme dans un autre monde

La ville de l’Essonne partage avec Villetaneuse, outre le talent musical, le fait d’avoir un petit nombre d’habitants (6 500 à Limours, 13 000 à Villetaneuse). Samedi, les chanteurs de Villetaneuse ont donc rejoint sur scène la chorale Singa et deux solistes : Helena Recalde, auteure-compositrice- interprète équatorienne et Jean Carpenter, Américaine vivant en France, diva du gospel, dont la voix puissante a galvanisé public, musiciens, choristes et organisateursde l’événement (le festival et la ville). « On se fond dans le bain, l’énergie nous prend », témoigne le quatuor, parlant, à propos de cette belle expérience, de « joie de vivre. On s’est oublié, on s’est senti comme dans un autre monde, à l’aise. Tout a été fluide… » Pour revivre ces sensations, Michèle, Éliane et Penda ont l’intention de s’inscrire à la chorale pour adultes du CICA*. Palencie apprécie d’y chanter « un peu de tout. Il y a de toutes les cultures, c’est très diversifié. » Les filles et les garçons du CM2 - « C », tiennent-ils à préciser -, de l’école Jean-Baptiste-Clément sont eux aussi fiers et enthousiastes. Tout comme la chorale du collège Jean-Vilar**, composée (le mot est de circonstance) d’élèves des quatre niveaux, 6e, 5e, 4e, 3e. Les collégiens ont eu l’honneur de faire l’ouverture du concert, avec deux chansons répétées depuis la rentrée avec Camille, leur professeure. Ils ont aussi chanté avec la chorale Singa. Certains avaient le trac, d’autres non, habitués à la scène pour avoir joué dans une comédie musicale lors de la fête de la ville. Tous en revanche sont heureux de l’aventure.

Les Villetaneusiens sur scène !

On se sent libres !

« On s’amuse, ça nous aide à nous exprimer, on se sent libres ! » détaillent les unes et les autres. Chez les benjamins de Jean-Baptiste-Clément, qui ont répété avec Julien, intervenant musique dans les écoles primaires, même son de cloche. Certains ont participé aux projets d’opéras pour enfants montés lors de précédentes années scolaires : Le Petit Poucet, Nous n’irons pas à l’opéra. Le concert du 26 a entraîné public et chanteurs « aux Amériques » (thème de l’édition 2019 du festival Villes des musiques du monde : Nos Amériques), en chansons : de l’Équateur à l’Argentine et au Brésil, en passant par New-York, beaucoup de joie et d’énergie, de rythmes endiablés ou mélancoliques, profonds ou légers. Le public lui aussi a participé, à l’invitation de Denis, chef de choeur dynamique et lui-même chanteur, en tapant des mains pour battre la mesure et en chantant. Des enfants ont même rejoint la scène pour danser le temps d’une chanson. « Que du bonheur. Une grande mixité, des ponts jetés entre les associations, une organisation super grâce aux équipes du festival et de la ville. Les enfants comme les adultes se sont très bien intégrés au groupe de Singa » : le chef de choeur de la chorale est ravi de ce joyeux mélange et du travail collectif accompli. Alors, rendezvous en 2020 ?

*Chorale adultes du CICA : tous les samedis, hors vacances scolaires, de 14h à 15h.
** Chorale du collège Jean-Vilar : le lundi de 13h à 14h, en salle de musique.

 

En images

Villetaneuse chante le Gospel!

Des familles et quelques élèves de l’école Jean-Baptiste-Clément et du collège Jean-Vilar ont pour certains fait leurs premiers pas sur scène dans le cadre d’un concert du festival Villes des musiques du monde. Ils ont chanté aux côtés de Jean Carpenter, Helena Recalde et de la Chorale Singa. C’était le 26 octobre, au gymnase Jesse-Owens. Un grand moment musical et festif...

65 photos par © Saddri Derradji, le 30/10/2019

Contacts

Service culturel

1er étage de la mairie
1 place de l’hôtel de ville 93430 Villetaneuse
Tél : 01 85 57 39 80

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Commentaires

Votre commentaire

Agenda

Tout l'agenda