Site officiel de la ville de Villetaneuse

Actualité

Information périmée depuis le 01/01/2018

Portrait« Se donner les moyens de ce que l’on souhaite accomplir »Aghiles est arrivé à Villetaneuse à l’âge de dix ans

Le jeune homme né en Algérie est arrivé à Villetaneuse à l’âge de dix ans avec ses parents et son grand frère. Les années de collège et de lycée se passent bien, si bien qu’il passe son baccalauréat scientifique avec une mention « très bien» au lycée Feyder à Epinay. Ce résultat lui vaudra une bourse du mérite pour  continuer ses études.

Quelles études pour quel métier ?
Son bac en poche, Aghiles, comme bien d’autres, ne sait pas vraiment ce qu’il veut faire dans la vie. Toutefois des facilités dans les matières scientifiques l’incitent à se tourner vers une prépa scientifique spécialisée en physique-chimie au lycée Chaptal à Paris dans le 8e arrondissement. 

Il passe deux années en internat au lycée, une expérience enrichissante qui donne matière au jeune homme à «grandir et à apprendre». Il y rencontre d’autres nationalités, d’autres cultures qui lui permettent de satisfaire sa soif d’apprendre et son ouverture d’esprit. A cette époque-là, le jeune étudiant est confronté à une réalité : il faut travailler. Aghiles le reconnait aujourd’hui, «pour ceux qui veulent faire prépa, il faut s’accrocher».

Dès les premiers contrôles en classe prépa, le verdict tombe : 5/20.

Celui qui a mené une scolarité sans embuche, et sans avoir à fournir trop d’efforts, déchante. Il se met au  travail mais ne sait toujours pas vraiment ce qu’il va faire de sa vie. 

Au terme de sa deuxième année de prépa, alors qu’il passe du temps avec sa petite amie, cette dernière lui fait découvrir l’informatique, matière qu’elle étudie. Intrigué et séduit, Aghiles passe avec succès le concours pour entrer à SUP Galilée et se marie avant la rentrée universitaire avec Nina. «Nous avons vécu toutes les périodes de notre vie ensemble et nous avons grandi ensemble, ça nous rapproche» constate-t-il tout en précisant avoir «trouvé la bonne et ne pas avoir envie d’attendre». 

Les jeunes mariés qui sont aussi de vieux amis d’enfance s’installent à Villetaneuse et suivent les mêmes cours pour obtenir le précieux sésame : le diplôme d’ingénieur informatique. Ils effectuent leur dernier semestre d’étude à l’université de Sherbrooke au Québec.

« Quiconque fait des études devrait aller à l’étranger. On apprend sur d’autres cultures, on apprend sur nous-mêmes » conclue-t-il lorsqu’il évoque son séjour de fin d’étude. Celui qui était vendeur dans la chaine de prêt-à-porter Pimkie lorsqu’il était étudiant est aujourd’hui développeur web pour le compte d’Omnylog une ESN (entreprise de service numérique).

Amoureux de la France, Aghiles ne cache pas ses réserves quant à son avenir dans le pays. Un sentiment renforcé par le résultat du Front National lors du second tour de la présidentielle, qui traduit une peur et un rejet particulièrement des « banlieusards et des musulmans » selon le jeune homme. 

Toutefois il l’atteste, «il ne faut pas être défaitiste et se donner les moyens de ce que l’on souhaite accomplir ».


Contacts

Aucun commentaires actuellement.

Laisser un commentaire

 

Voir toute l'actualité

Mairie de Villetaneuse - Place de l'Hôtel de Ville - 93430 - Tél. : 01 85 57 39 00 - Fax : 01 85 57 39 02