Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Intranet

Égalité

8 mars | Journée internationale des droits des femmes

Interview de Noëllise GIBON, Conseillère Municipale déléguée à l'Égalité des droits

Illustration ©Christophe Barette

 

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes le 8 mars, Noëllise GIBON, Conseillère Municipale déléguée à la Formation, à l'Insertion professionnelle, aux Stages et à l'Égalité des droits, explique comment la ville s’investit pour l’égalité femme-homme et l’importance de l’implication de chacun d’entre nous.

VMV : Comment les habitants de Villetaneuse peuvent-ils participer dans le déroulé de cette journée ?

Les habitants peuvent contribuer en faisant des propositions d’actions ou d’activités qu’ils aimeraient que la Ville de Villetaneuse mette en œuvre pour la journée du 8 mars. Ils peuvent venir découvrir et participer aux différents ateliers et actions de sensibilisation sur les droits des femmes, d’échanges et de préventions proposées par les structures de la ville (CSC, PAPS, Médiathèque) et les associations. Les habitants peuvent aussi proposer leur service par le volontariat et en parler dans leur entourage pour sensibiliser sur le sujet.

VMV : En quoi le 8 mars concerne, non pas seulement les femmes, mais tout le monde, toute la société ?

Noëllise GIBON : La lutte des femmes pour atteindre l’égalité femmes-hommes est un long chemin semé d’embûches et qui est loin d’être atteint. C’est donc un combat qui doit être mené non pas seulement par des femmes, mais par l’ensemble de la société et dans le monde. Cela passe par un changement de mentalité sur la vision du genre féminin. C’est accepter et reconnaître la femme en tant qu’être vivant, fait de chair et d’os, ayant des sentiments et des droits qui sont reconnus au genre masculin et qui donc doivent être les mêmes pour les femmes.

Elles ont obtenu par la lutte, le droit de vote, la liberté de travailler, le droit à l’avortement et plus récemment la gratuité d’un moyen de contraception pour les jeunes filles et femmes jusqu’à 25 ans. Mais il reste encore beaucoup à faire comme la reconnaissance du viol au sein du couple, le viol et le harcèlement sexuel sur le lieu de travail. La liste est encore bien trop longue.

Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes reconnue par la France en 1982, est une journée de rappel des luttes et combats menés par les femmes en Europe et dans le monde pour une avancée de leurs droits. La femme doit rester mobilisée pour prendre toute sa place dans la société, c'est donc un combat qui continue jusqu’à une prise de conscience et une reconnaissance de l’obtention égalitaire des droits accordés jusqu’ici à l’homme en France et dans le monde.

VMV : Qu’est-ce qu’évoque pour vous Annie Ernaux ? En quoi son nom a-t-elle une importance à vos yeux

Noëllise GIBON : Elle m’inspire de la fierté, cette femme écrivaine issue de milieu modeste et d’une grande simplicité a trouvé sa voie dans l’écriture. Elle a atteint la notoriété par ses écrits., reconnus et récompensés par de nombreux Prix dont celui de la Langue française, Renaudot en 1984 pour son roman "La Place" et Marguerite Yourcenar en 2017 pour ses œuvres. Il est donc important que le nom d’Annie Ernaux soit cité comme figure de femme d’inspiration aux jeunes filles et femmes, que tout est possible à « qui Veux Peut » quel que soit le milieu d’où l’on vient.

Propos recueillis par Virgile Paris

 

« Pour la première fois, la nation française commémore officiellement, avec tout l'éclat qu'elle mérite, la date du 8 mars »

Discours de François Mitterrand, Président de la République, à l'occasion de la journée internationale des femmes, Paris, Palais de l'Elysée, lundi 8 mars 1982

Texte intégral

https://www.vie-publique.fr/discours/136113-discours-de-m-francois-mitterrand-president-de-la-republique-locca

 

8 mars, jour férié ailleurs dans le monde

La Journée internationale de lutte pour les droits des femmes est célébrée le 8 mars par un jour férié pour tous dans une trentaine de pays dans le monde : Russie, Cuba, Cambodge, Moldavie… Dans d’autres pays, seules les femmes peuvent bénéficier d’un jour férié le 8 mars, comme en Chine, au Madagascar et au Népal. À noter enfin qu’en Allemagne, seules les femmes vivant à Berlin peuvent bénéficier du 8 mars comme jour férié.

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Commentaires

Votre commentaire

Agenda

Tout l'agenda