Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Intranet

Emploi

Open job chez « Job waoow », l’Entreprise Éphémère

La bataille pour l'emploi continue.

© Christophe Barette

Villetaneuse, le 1er mars 2022,

« Job waoow », l’Entreprise Éphémère pour Emploi installée depuis cinq semaines poursuit son activité. Aujourd’hui, mardi 1er mars, les associé·e·s ont préparé un Open Job avec le Groupement d’Employeurs de la Construction (GEC) d’Île-de-France.

Il est un peu plus de 9 heures, dans les locaux de « Job waoow », (ancienne médiathèque Renaudie), tout est en place pour accueillir Vanessa Rivière, chargée de recrutement et d’accompagnement au sein du GEC Île-de-France. Le but de sa venue : le recrutement. La mission de ce regroupement d’employeurs : l’insertion et la qualification. En clair, former les personnes éloignées de l’emploi ou en reconversion, via des contrats de professionnalisation. Former aux métiers du bâtiment et travaux publics, en ce moment le secteur est en quête de bras. Comme le constate Philippe Servalli, Président de la Fédération française du bâtiment du Grand Paris. « Nous sommes face à une pénurie de main-d’œuvre importante », plus de 10 000 emplois sont à pourvoir en Île-de-France.

Ce matin, Vanessa Rivière arrive donc avec de bonnes nouvelles et une vingtaine de contrats de professionnalisation pour des postes de chargés relations-locataires. Contrat de travail qui permet, dans le cadre de la formation continue, l’acquisition d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification…) reconnue par l’État et ou la branche professionnelle. Une vingtaine de postes sont aujourd’hui ouverts, souvent liés à une clause d’insertion, comme le dévoile Vanessa Rivière. « On travaille régulièrement avec Plaine Commune, sur les chantiers du Grand Paris ou des Jeux Olympiques ».

Comme pour les précédentes entreprises venues faire un open job, l’équipe de « Job Waaouw » a démarché le GEC Île-de-France. Une initiative parfois un peu déroutante : « Au départ, je pensais venir avec un partenaire un peu classique, je pensais même que c’était un chantier d’insertion avec un public masculin poursuit Vanessa Rivière. J’ai été vraiment agréablement surprise, l’idée de réunir des demandeurs d‘emploi autour de la recherche, les faire monter en compétences, je trouve que la démarche est géniale ».

L’échange humain ouvre les esprits

Avant de présenter le regroupement, Vanessa Rivière a visité Job « Waoow » en compagnie d’une associée de l’entreprise éphémère. La chargée de recrutement découvre l’ensemble des services, le dialogue s’instaure avec les autres associé·e·s. Le rapport humain et la connaissance de l’autre s’en trouve bouleversés. À la fin de la visite, et avant la présentation, un petit moment convivial autour d’un café permet de faire augmenter la confiance.

Pendant plusieurs minutes, Vanessa présente le regroupement d’employeur d’Île-de-France, les différentes fédérations en France et surtout les possibilités offertes aux salariés en formation ou reconversion. Dans l’assistance, une vingtaine d’associées dont 19 femmes. Les questions dans la salle portent surtout sur les conditions d’embauche et de travail notamment sur les temps de transports.

Après la présentation, le job Date

Six candidatures féminines se placent sur des postes de chargés relations-locataires. Un métier plutôt administratif. Deux femmes se sont positionnées sur des postes d’ouvriers. Marina, qui a déjà travaillé dans le BTP, est intéressée : « avec ce parcours, je vais obtenir une qualification ». Ne lui demandez surtout pas si c’est un métier d’homme : « moi, j’aime manier la pelle ». Marina est tellement enthousiaste qu’elle pousse Prica a participer au Job Date. À la fin de ces six entretiens pour Vanessa Rivière : « Ce qui ressort, c’est que ce sont des personnes très ouvertes d’esprit, qui sont curieuses de découvrir d’autres domaines d’activité professionnelle. Des profils qui sortent de l’eau, qu’on va positionner sur certains projets ». Les candidates seront reçues de nouveau au siège du GEC Île-de-France pour parler plus longuement du projet, voir si tout peut coller, rentrer plus en détail sur le parcours professionnel, enfin  un autre entretien se fera avec l’entreprise qui recrute.

L’objectif du Groupement d’Employeurs de la Construction d’Île-de-France est l’insertion et le retour à l’emploi des jeunes et des adultes. Les recrutements principaux se font en contrat de professionnalisation (qui ne sont pas ouverts qu’aux jeunes, il n’y a pas de limite d’âge). Les métiers phares, ce sont les métiers de coffreurs, de maçons voirie réseaux divers, mais aussi électriciens ou plombiers.

Six contrats trouvés

La cloche a retenti 6 fois depuis le début de la création de l’entreprise éphémère de Villetaneuse, le 25 janvier. La dernière fois, c’était lundi 28 février, « la préparation aux entretiens a beaucoup aidé Dhaksha qui a retrouvé un emploi de cuisiniste » explique Emmanuel du service RH de « Job waoow ». Cette semaine, les préparations aux entretiens et les entretiens s’intensifient. Toutes et tous espèrent entendre ici de nouveau la cloche sonner. Si vous embauchez sur le territoire ou ailleurs, vous pouvez rentrer en contact avec l’équipe notamment Christine Beaupel, coach Entreprises Éphémères pour l'emploi au 06 12 80 78 04.

 

Christophe Barette

En savoir plus sur le Groupement d’Employeurs de la Construction (GEC) d’Île-de-France : www.geiq-idf.com.

 

 

 

 

 

En images

Open job chez « Job waoow», l’Entreprise Éphémère

16 photos par Christophe Barette, le 01/03/2022

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Commentaires

Votre commentaire

Agenda

Tout l'agenda