Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Plaine commune
Intranet

Forum

Samedi 18 septembre, c’était la fête à Villetaneuse

« Villetaneuse en fête », une journée sportive et récréative qui a réuni plus de 400 personnes. Résumé de la journée.

Pause sur la pelouse, en fin de course - E. QUÉRÉ

Après l'effort...

Il est un peu plus de 9 heures, ce samedi 18 septembre, petits et grands Villetaneusiens arrivent sur l’esplanade de la mairie, en vue de la « Villetaneusiennne ». Les T-shirts pour la course sont distribués. Les participants les personnalisent à leur guise. Le rose reste voyant, mais le soleil, des diadèmes, des symboles Peace And Love ou des émojis sont dessinés par les plus jeunes coureurs.

Pendant une heure, les créateurs s’activent. Le temps aussi de faire quelques photos avec le Maire et les élu-e-s, qui se sont mis en tenue de sport pour l'occasion.

À 10 h Natacha Martinis, adjointe au maire, en charge du sport présente, « La Villetaneusienne », course de 4 kilomètres ainsi que le nouveau directeur sportif de la ville et coach du jour.

Un coach qui prépare les coureurs avec des exercices d’échauffement. « Montées de genoux » sur de la musique dansante.

Ludovic Ouceni, athlète olympique, est venu encourager les participants : « j'espère que vous prendrez beaucoup de plaisir et que vous irez jusqu’au bout ».

À 10h30, le top départ est donnée. Les 53 coureurs s’élancent dans une boucle de 4 kilomètres. C'est parti pour un bel effort !

 

Le réconfort !

Il est un peu plus de 11 heures lorsque les premiers coureurs arrivent au stade Dian.

Quelques minutes plus tard, un sportif en fauteuil roulant arrive sous les applaudissements des organisateurs et encadrants.

Après l’effort, le réconfort, jus de fruit, petits gâteaux et fruits secs sont offerts par la Mairie pour remettre tout le monde d’aplomb.

À midi, les associations tenant les stands de restauration prennent le relais. En se rapprochant, le spectateur voit les spécialités locales sur les étals, comme celles de l’AJPEH. « Du riz djon, djon aux bananes pesées avec pikliz, la cuisine haïtienne rencontre un franc succès ». D’autres stands proposent des gelato :  «Les glaces (italiennes) de Jeunesse Feu-Vert sont trop bonnes » raconte un enfant à l’un de ses amis.

En début d’après-midi, le petit-train démarre son premier tour de ville. Le public est conquis. Les villetaneusiens découvrent la ville et son patrimoine de façon différente. Le conducteur actionne sa cloche à chaque virage, l’ambiance est détendue dans les wagons.

Arrivée au jardin

Les membres des jardins ouvriers ou partagés expliquent aux urbains ce qui pousse en cette fin d’été, début d’automne. Ils montrent aux enfants, avec pédagogie et passion, les produits locaux des jardins, notamment les tomates villetaneusiennes qui émerveillent petits et grands : « mange-là sur place » plaisante Samuel des jardins partagés, « mais attention au portique qui va sonner faute de paiement ».

Ici, dans le jardin partagé de la Division Leclerc, comme dans l'ensemble des 250 parcelles, d’autres modes de consommation, plus vertueux, sont promus. Utilisation de composte et autres techniques plus respectueuses de la Terre : des graines sont là aussi plantées pour faire germer de nouvelles habitutes écoresponsables et citoyennes.

Découvert botanique, dans les jardins partagés mais également dans les jardins ouvriers. Un véritable dépaysement envahi le visiteur, ayant pourtant les deux pieds sur terre. « C’était bien, cela fait du bien » évoque un père de famille à la descente du train. « C’est vraiment incroyable, avec le petit-train, on a découvert une autre ville ». Renchérit une mère de famille.

Retour au stade Dian

Sur la scène, du taekwondo à la boxe en passant par le Karaté, les démonstrations s’enchaînent. Djibril que vous avez découvert aux terrasses d’été, est « cobaye » pour une démonstration d’art martial.

Sur la pelouse, depuis l’un des stands s’échappe un bruit de machine à coudre, « Ici on réalise des sacs pour faire ses courses » nous explique Marie-Antoinette la présidente des Savoirs-faire de Villetaneuse. Les associations sportives présentent leurs activités, et les horaires pour cette nouvelle saison, pour laquelle les inscriptions sont encore possibles.

Au total, plus de 30 associations sont présentes. Ces derniers-mois avec la pandémie, elles ont dû adapter leurs activités pour maintenir le lien. Cette journée marque, l’attachement des Villetaneusiens à ces structures de proximité, et représente un point d’appui pour l’adhésion ou la ré-adhésion. Le Centre Socioculturel Clara Zetkin, tenait un stand. Le programme élaboré est massif, ateliers (arts ou numériques), Petit-déj' de Clara ou les matinées de jeu. Nous consacrerons un article pour vous les détailler. Les inscriptions aux nombreuses activités se dérouleront le 2 octobre de 14 à 17h.

À 17 heures, personne n’a vraiment envie de partir, alors, soleil aidant, la fête se prolonge un peu.

Pendant toute cette journée, les agents municipaux, Services techniques, de la Culture, des Sports,  de la Démocratie locale pour ne citer qu’eux, se sont mobilisés pour faire de cette journée une réussite.

Christophe Barette

 

En images

Samedi 18 septembre c’était la fête à Villetaneuse

26 photos par Erwan Quéré/Emmanuel Fellissaint/Christophe Barette, le 18/09/2021

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Agenda

Tout l'agenda