Passer au contenu

Site officiel de la ville de Villetaneuse

Intranet
Intranet

Economie

Les tote bags bientôt prêts à la vente

Début juin, si tout va bien.

Photo © Christophe Barette

Villetaneuse, le 24 mai 2022,

Plaine Coop, la structure coopérative montée le 28 mars 2022 par six jeunes du territoire de Plaine Commune, se poursuit jusqu'au 24 juin prochain. Le principe : réunir des jeunes sur un projet entrepreneurial.

Après mûres réflexions sur l'activité à mener, animation et lien social pour les seniors, ou vente de sacs, tote bags… Les jeunes participants à l'aventure ont choisi la vente de tote bags. Lors de notre dernière visite le 11 mai, les jeunes entrepreneurs effectuaient des démarches pour trouver les fournisseurs afin de faire et vendre leur produit.

Lundi 16 mai, grosse journée

« Il ne faudra pas se tromper » avait expliqué un des participants avant la présentation du budget. Ce lundi 16 mai, comme prévu, les jeunes entrepreneurs de Plaine Coop ont animé la séance avec un diaporama devant Coopaname, le porteur de projet, mais aussi devant cinq autres partenaires des Coopératives Jeunes Majeurs, dont les responsables de la Maison de l'emploi de Plaine Commune et la Maison de quartier Paul-Langevin, mais également un délégué du Préfet de Seine-Saint-Denis, l'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie) et un responsable de Plaine Commune en charge de l'Économie Sociale et Solidaire.

« Un moment d'accélération et constructeur » pour Angélina Mahé, chargée d'accompagnement et d'animation de la Coopérative Éphémère de Jeunes Majeurs. « Nous sommes partis sur différentes options, la première faire appel à un atelier, la deuxième faire nous-mêmes, et enfin dernière option, faire appel à un prestataire extérieur. Nous avons retenu la prestation à l'extérieur avec fourniture de la matière » dévoile Charles.

Les prix de fabrication s'échelonnent de 140 à 400 euros.

Nous les avions laissés, le 11 mai, en pleine recherche de fournisseurs de tissu. Parmis les fournisseurs rencontrés, Migrracoop, un atelier coopératif d'insertion qui travaille avec des femmes issues de l'immigration. La structure associative reste en lice parmi les trois derniers fournisseurs probables. Sa prestation est facturée 150 euros. C'est un peu plus cher qu'une autre proposition faite par une couturière d'Aubervilliers, qui peut coudre les 30 tote Bags pour 90 euros, à condition de fournir le tissu. Le prix de revient de la matière se situe entre 50 et 60 euros.

Plaine Coop a également pris contact avec un marchand en ligne qui pour 400 euros réalise les 30 tote bags (matière et création). L'option retenue a été de fournir la matière au sous-traitant. L'équipe de Plaine Coop travaille actuellement en petits groupes, certains sont chargés de trouver les idées de flocages comme des citations rigolotes, à mettre sur les tote bags, d'autres s'occupent des lieux de vente. Pour lesquels, les jeunes entrepreneurs, ont fait des kilomètres sur le territoire de Plaine Commune, mais aussi Est Ensemble et Paris. « Nous avons été aux Canaux, aux Relais et à la Butinerie [coopérative pantinoise au service d'une alimentation durable pour tous] leur demander des conseils. Les Relais vont nous donner un stand lors de leur événement. Une autre piste est envisagée avec Positiv shop [concept store solidaire dans le 19ème arrondissement de Paris] » explique Charles.

Cette semaine, le budget devrait être débloqué par Coopaname, porteur du projet. La commande des tote bag devrait se faire, au plus tard le 2 juin pour être prêt à les vendre et les écouler rapidement.

Christophe Barette

 

Du casting à aujourd'hui, retrouvez les différentes étapes du projet :

Le choix de l'activité :

Des quatre idées de départ, 2 autour de la vente (de tote bags personnalisés et de bijoux) et 2 autres dans le domaine de l’animation et du lien social, pour les seniors, le choix est fait.

Le lancement :

Plaine Coop, c’est une structure coopérative montée par six jeunes du territoire de Plaine Commune. La cérémonie d’ouverture avait lieu le 14 avril dernier.

Le projet et le casting :

Les initiatives se multiplient dans l’ancienne médiathèque, après l’Entreprise Éphèmère pour l’Emploi, la Coopérative Jeunes Majeurs (CJM) s’installe pour trois mois. L’idée, vivre une expérience en collectif permettant bien sûr de monter en compétences. Une initiative ouverte et valorisante sur un CV.

Toutes les actualités

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email Imprimer la page

Agenda

Tout l'agenda