Site officiel de la ville de Villetaneuse

Actualité

Centre socioculturelQui était Clara Zetkin ? Le centre socioculturel portera son nom...Widerau (Saxe), 1857 - Moscou, 1933

Le centre socioculturel portera le nom de Clara Zetkin en l’honneur d’une militante pour le droit de vote des femmes, l’égalité professionnelle et sociale entre les sexes qui a fondé la Journée internationale de la femme, le 8 mars. Pacifiste, engagée contre la 1re Guerre mondiale, elle s’est aussi élevée contre la montée des fascismes des années 30. Voici sa biographie.

1857 / Fille d’instituteur
Fille d’instituteur de village, Clara Eissner se destine aussi à l’enseignement et étudie à l’École normale féminine de Leipzig.

1878 / Socialiste et féministe
En 1878, Clara Zetkin adhère au Sozialistischen Arbeiterpartei (SAP), ancêtre du SPD (Parti social démocrate), parti interdit par Bismarck. Elle s’exile
à Paris en 1882 où elle rencontre Louise Michel, Jules Guesde, Paul Lafargue et sa femme Laura, fille de Marx.

1889 / Journaliste et militante
En 1889 à Paris, lors du Congrès Ouvrier International, Clara Zetkin présente un rapport sur la situation des travailleuses sous le capitalisme et prononce son premier discours pour la libération de la femme, à une époque où elles n’avaient le droit de vote dans aucun pays.
De puissantes grèves générales amènent à l’abolition en 1890 de la loi contre les socialistes. Elle peut alors revenir en Allemagne et jusqu’en 1917, elle est rédactrice en chef de Die Gleichheit (L’Égalité), premier journal politique féminin.
À Paris, elle participe à la fondation de la Deuxième Internationale où elle réclame l’égalité complète des droits professionnels et sociaux de la femme ainsi que sa participation active à la lutte des classes.
En 1907, les 56 déléguées de 14 pays, réunies à Stuttgart dans la première Conférence Internationale des Femmes Socialistes, élisent Clara Zetkin à la présidence du Secrétariat International des Femmes Socialistes. Elle fait adopter par le congrès de l’Internationale cette résolution :
« les partis socialistes de tous les pays ont le devoir de lutter énergiquement pour l’instauration du suffrage universel des femmes. »

1908 / Fondatrice de La Journée internationale de la femme
Le 8 mars 1910, lors de la Deuxième Conférence Internationale des Femmes Socialistes à Copenhague, Clara Zetkin propose la création de la Journée Internationale des Femmes afin de militer pour le droit de vote, l’égalité entre les sexes, et le socialisme.
Il faudra attendre le 8 mars 1977 pour que les Nations Unies l’officialisent

1914 / Internationaliste et pacifiste
Au Congrès socialiste international de 1912, Clara Zetkin lance aux femmes du monde entier un appel à lutter contre la guerre.
En 1914, elle adresse à plusieurs journaux des pays neutres une lettre condamnant la politique du Parti social démocrate qui vient d’approuver l’entrée en guerre de l’Allemagne. Avec Rosa Luxemburg,
elle participe clandestinement à la fondation la Ligue spartakiste et mène des actions pacifistes. En 1915, étant passée illégalement par la Hollande, elle assure à Berne la tenue d’une conférence internationale des femmes socialistes où s’affirme l’opposition à la guerre. Ce qui lui vaudra à son retour en Allemagne d’être emprisonnée comme Rosa Luxemburg.


1920 / Co-fondatrice du Parti communiste d’Allemagne (KPD)
Rosa Luxembourg constitue en 1917 avec d’autres opposants exclus du Parti social démocrate un parti social-démocrate indépendant auquel Clara Zetkin adhère.
Les événements se précipitent : la révolution d’Octobre en Russie, en Allemagne, les grèves puis la révolution de novembre 1918, la répression sanglante du mouvement spartakiste par la droite sociale-démocrate, l’assassinat en janvier 1919 à Berlin de Rosa Luxemburg.
La révolution allemande de novembre 1918 permet au mouvement féministe d’obtenir le droit pour les femmes de voter et d’être élues. Clara Zetkin est élue députée KPD au Reichstag à partir de 1920 pendant toute la durée de la République de Weimar.

1921-1933 / Dirigeante du Komintern, l’Internationale communiste
À 60 ans passés, membre de la direction du Parti social démocrate, Clara Zetkin devient membre du Comité exécutif de la Troisième Internationale, le Komintern, de 1921 à 1933.

1923-1933 / Contre le fascisme
En 1932, à 75 ans, elle est chargée de prononcer le discours d’inauguration du parlement où dominent les chemises brunes. Elle lance un vibrant appel à lutter contre le nazisme. Ce sera sa dernière manifestation publique.
 
1933 / L’exil et la mort
Contrainte de fuir l’Allemagne après l’arrivée des nazis au pouvoir et l’interdiction du KPD, elle arrive à Moscou à bout de force et meurt en juin 1933.

 

Contacts



Voir toute l'actualité

Mairie de Villetaneuse - Place de l'Hôtel de Ville - 93430 - Tél. : 01 85 57 39 00 - Fax : 01 85 57 39 02